La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker

Bonjour tout le monde !

Pour cette première incursion dans la bibliothèque, j’avais envie de vous parler de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert de Joël Dicker. C’est un gros livre, environ 850 pages en format poche, que j’ai dévoré en moins d’une semaine. J’ai vraiment été captivée par l’histoire, et surtout par la façon dont elle est racontée. C’est un polar plein de suspens et de rebondissements que j’ai vraiment adoré ! D’après l’auteur, « un bon livre […] est un livre qu’on regrette d’avoir terminé », son livre est donc, d’après sa définition même, un très bon livre !

Photo - La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Joël Dicker

L’histoire

C’est l’histoire d’un jeune écrivain américain, Marcus Goldman, dont le premier livre a rencontré un succès fracassant et qui peine à retrouver l’inspiration et à en écrire un autre. Pour lutter contre la page blanche, il rend visite à son ancien prof de fac et mentor, Harry Quebert, qui lui avait appris à devenir écrivain mais rien n’y fait. C’est alors que le corps d’une adolescente de 15 ans disparue 33 ans plus tôt est retrouvé enterré dans le jardin d’Harry Quebert, qui est donc suspecté du crime. Marcus Goldman décide donc de mener l’enquête pour savoir ce qui s’était réellement passé il y a 33 ans et disculper son vieil ami.

C’est un peu un livre dans un livre puisqu’il décrit le processus créatif de l’écriture C’est un polar plein de suspens et de rebondissements qui captive de la première à la dernière page.

L’auteur

Joël Dicker est un écrivain suisse de langue française né à Genève en 1985. La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est son deuxième roman. Publié en 2012, il a obtenu, entre autres, le Grand Prix du Roman de l’Académie française et le Prix Goncourt des Lycéens. Il s’agit de son premier best-seller et du livre qui l’a vraiment fait connaître. Son premier livre Les Derniers Jours de nos pères a été publié en 2010 mais n’avait pas rencontré beaucoup de succès. Son dernier et troisième livre (pour le moment) Le Livre des Baltimore est sorti en 2015 et est d’ores et déjà un best-seller.

Pourquoi j’ai vraiment adoré

J’ai vraiment adoré ce livre car il est bourré de suspens et de rebondissements. On est happé dès la première qui nous plonge directement dans l’histoire et on reste scotché jusqu’à la dernière page. Il y a des révélations et des renversements de situation jusqu’à la fin. Il faut tout de même reconnaître que certains éléments sont utilisés pour créer du suspens artificiel car on se doute tout de suite que ça ne tient pas la route mais un bon nombre de retournements de situation nous prennent vraiment par surprise. L’écriture est fluide, ce qui rend le livre très agréable à lire.

De plus, les personnages sont complexes, personne n’est totalement ce qu’il paraît être, ils ont tous une page d’ombre, personne n’est tout blanc ou tout noir, je les trouve bien construits et ça apporte de la dimension à l’histoire, exception faite de la mère de Marcus Goldman qui a un rôle de « folle hystérique » (c’est comme ça que je la perçois, pas vraiment ce qu’elle est censée être) qui doit sûrement servir d’élément comique mais que j’ai trouvé surtout horripilante et grotesque. Mais comme elle n’apparaît pas souvent, ça ne gâche pas le livre :p

J’ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, la découpe des chapitres, les changements de points de vue et les sauts temporels qui génèrent beaucoup de suspens. En effet l’histoire se déroule entre différentes époques, entre les évènements du passé et l’enquête actuelle. De plus, l’avancement de l’histoire qui suit vraiment l’enquête de Marcus Goldman et ses révélations  aide à apporter du suspens et permet d’insister sur la subjectivité de la littérature et de la façon de raconter une histoire.

Bref, c’est un livre captivant avec une histoire bien ficelée qui se lit facilement et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Si vous aimez le suspens/les polars, je vous le recommande sans hésiter !

Alors, ça vous a donné envie de le lire ?

PS : J’écrirai bientôt une critique plus détaillée de ce livre dans un autre article, mais attention, c’est sera bourré de spoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *